Cautériser les connexions feat Haunted Days

 

Texte écrit et slamé pour l'album "Bleached Cuts" d'Haunted Days

Album en écoute ici : http://www.noomiz.com/haunteddays

 

Décomposer des corps et désaccorder des voix...

Ne jamais se poser la question de savoir si c'est bien ou pas...

Simplement lorgner le résultat

De son oeil vide, éventré... implacable.

 

Etre borgne-né fait froid dans l'dos, n'est-ce pas ?

Ne pas avoir d'âme pour trembler...

                                     Redevenir  l'Animal

                           Et cautériser les connexions...

 

            A-vide...

 

Il restera... des Algues...

 

Particules élémentaires échouées le long des amertumes aquatiques

A l'intérieur de la cage thoracique

Là où l'iris batracienne s'embourbe lentement dans le marécage...

Et où la vase s'empresse de retapisser la surface...

Pour ne pas laisser de trace...

                                              Non, surtout pas

                         Laisser

Des traces...

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site