En mode veille...

Le dormeur doit ce rêve rayer.
Redescends donc.

« Ne tombe pas amoureuse de moi, jamais... »

Je le jure, oui bien sur. C'est évident. Et puis qu'elle idée saugrenue, franchement !
Loin de moi...
Je n'y avais pas songé, même pas effleuré l'esprit, plutôt bavé sur le sexe. Pour lécher le concept dans toute l'essence. Sombre petite idiote rendue toute gluante, suante, suintante à souhait. Le fruit de mon entaille me baignant dans une marre jouissante.

C'est bon... c'est ça que je cherche, rien d'autre. Rien de plus que du plaisir brut, abrupt. Du « je te mange tout cru »
Moi non plus...
C'est ainsi qu'on ne cherche plus à naître tout les deux.
Déshabillés à moitié, dans la foulée... parce qu'il faut bien pour se baiser, hein !?

Tu dis vouloir prendre ton temps pour me croquer à belles dents...
Me mâcher lentement pour en extraire tout le jus, m'arracher un orgasme pour en révéler la mue.
L'ultime mise à nu.

Je voudrais bien promettre, je dis ça plus ou moins... c'est approximatif car je n'en suis pas maître. J'voudrais savoir ce qui en régit les paramètres mais suis loin du compte car tellement loin de tout. A des kilomètres... années lumières, comment veux-tu que j'y voie clair...

Me suis désincorporée, un jour, peut être...

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site