Mise en scène

Monsieur X

Je prépare actuellement une mise en scène d'un de mes textes appelé "Monsieur X : Behind The Locked Door" avec une comédienne professionnelle et un danseur. Il s'agit d'un projet de spectacle vivant alliant théâtre et danse sur fond musical, le tout accompagné de projections visuelles.

Affiche


Description de la pièce :

"Monsieur X" est un cri, une envie, une nécessité de faire un pas vers l'Autre. Celui qui semble inacessible et que nous désirons malgré nous...Celui qui devient tout. Nous nous blessons tous les uns les autres par peur d'avoir mal. Par peur de perdre la face, nous choisissons l'indifférence au mépris du bonheur.

Résultat : tant d'amours gâchées...

Cette pièce montre l'absurdité des barrières sentimentales en racontant comment elles s'érigent insidieusement, par dépis.

C'est aussi l'histoire d'une femme qui aime et qui voudrait vivre une histoire... Alors elle s'adresse à lui et essaie de parler son langage... elle voudrait tant le comprendre, elle voudrait tant qu'il comprenne...

Mais comment survivre à l'attente lorsqu'il ne nous reste que du silence pour meubler notre ennui ?

Le texte :

Le sujet du texte relate les mots d'une jeune femme et retranscrit de manière volontairement brute le fruit d'une matière ayant au préalable fait l'objet d'un journal intime, écrit au jour le jour, en situation de désir, de crise et d'interrogation sur le pourquoi de l'impossibilité du couple.
Le style est direct et la rythmique du texte se calque sur la musique interne de l'auteur au moment même de l'écriture,faisant ainsi écho au Slam.
Certaines paroles de chansons en anglais sont parfois prises au vol dans le prisme littéraire et participe de la musicalité du texte...

Extrait :

Toi. Pas subtil. Pas intéressé. Pas beau ni doux. Pas attentionné. Pas présent. Pas passé.

Immobile, n'insistant pas. Pas ici mais là bas. Pas assez près de moi.

A-PA-THIQUE

Je me noie.

La Femme : Aurélie Vauthrin-Ledent

 

 

 

 

 

 

CV artistique :

Aurélie Vauthrin-Ledent a débuté ses études d'Art Dramatique à Censier III Sorbonne, puis au Conservatoire Nationale de Région de Rouen. Elle est licenciée du Conservatoire Royal de Bruxelles (2006).

Au théâtre, elle a joué dans Aglavaine et Sélysette de Maeterlinck (M.E.S. O. Collinet), Independence de Lee Blessing (M.E.S Th. Robrechts), Memento de Jean Vilar (M.E.S J-C Idée), Premières Rencontres de Ch. Degotte, La Traversée de la Mort de J. Youssfi, Poppée de Renaud de Putter.

Elle a également suivi divers stages notamment avec Farid Paya, Anne Raphaël, Yves Beaunesnes, Nicoletta Branchini, Shaula Cambazzu, et enchaîne plusieurs work-shops avec Daniel Danis.

Elle participe à de nombreuses lectures spectacles (J-C Idée, C. Blatrix, E. Harmegnies...) et tourne dans divers courts-métrages en France et Belgique.

En 2005, elle aborde la mise en scène avec Danse (texte issus d'ateliers d'écriture collective) et Entrechats (Julia Deuley).

En 2006, elle dirige La Rafle du Vel d'Hiv, de Maurice Rajsfus.

En 2008, elle assiste Hervé Guerrisi pour l'Incendie de la ville de Florence (O. Coyette) et Daniel Danis, lors d'un work-shop autour du texte Yukie, dont il est l'auteur.

Elle aborde enfin l'écriture avec la pièce Cerise à l'Eau de Vie et Trilogie pour contredire Mozart.

L'Homme : Gaetano Vanto


CV artistique :

GAeTanO en quelques mots: comédien formé au Conservatoire Royal de Mons, il aiguise ses premières armes via quelques engagements successifs à l'XL Théâtre : Elle lui dirait dans l'île en 2005 ; Boma Yé en 2007 - qu'il écrit et pour lequel il reçoit un prix décerné par Marion dans le cadre de ses Lundis du Botanique - Clins d'œil au masculin, battements de cils au féminin en 2008. En dehors des productions de l'XL Théâtre, il jouera Papiers d'Arménie au Théâtre Le Public en 2007, le spectacle-performance Bureau de tabac, en 2008, au Théâtre Marni, et sera assistant à la mise en scène de L'enfant froid pour le Zone Urbaine Théâtre la même année.
Il donnera également des cours d'initiation au théâtre pour une joyeuse pléthore d'adolescents durant trois années. Années durant lesquelles il s'essayera avec un certain succès à l'écriture de pièces montées par ces adolescents bondissants de l'Athénée Royal d'Uccle 2 et de l'École du Futur de Mons. Dans cette même veine de verte écriture, il vient de jouer sa première pièce destinée à un public dit jeune au Centre culturel La Villa de Ganshoren ( Danse jardin, danse ! ).

Il est aujourd'hui en création d'un spectacle usant des codes et de la théâtralité de la danse contemporaine.

 

Le Man/ipulateur : Laurent Laigneaux

 

 

 

 

 

 

CV artistique :

Etudiant en Première Master d'Arts du Spectacle à l'Université Libre de Bruxelles, Laurent Laigneaux jouit d'une formation pluri-disciplinaires dans le domaine artistique. Tour à tour comédien, improvisateur, circassien et musicien, il jongle avec ses acquis et prend à chaque fois de  nouveaux visages.

D'un point de vue musical, il joue de la Guitare, du Piano et de la Cornemuse et a déjà réalisé plusieurs bandes originales et animations pour des productions théâtrales (performances et enregistrements).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site